Kimono Japonais

1 2 3 5 Suivant

LE KIMONO  JAPONAIS EST UN VÊTEMENT TRADITIONNEL QUI SIGNIFIE LITTÉRALEMENT « CHOSE À PORTER ».

Symbole reconnaissable de la mode japonaise, il n’était porté par les femmes japonaises que lors des occasions formelles (cérémonie du thé ou SEIJIN SHIKI ; mariage).

Depuis quelques années, le japanese kimono est devenu un vêtement qui, à l’instar d’un accoutrement moderne, peut se porter tous les jours. Il a été, dès lors, la source d’inspiration de nombre de stylistes non-japonais, se plaçant ainsi dans la catégorie des habillements traditionnels (rares) qui ont révolutionné l’univers de la mode. Le succès de ce pardessus traditionnel japonais vient aussi du fait qu’il exprime le bon goût et le sens de la bienséance de la personne qui le porte. Cet article vous révèlera ce qu’il vous faut savoir des kimonos japonais.

LES KIMONOS EN GÉNÉRAL

En termes plus clairs, le title désigne cette robe cinq pouces plus longue que sa longueur de port. Il est formé de rectangles de tissus essentiellement pliés et cousus maintenus ensemble par l’obi (ceinture) : donc jamais recoupés. C’est un vêtement rectiligne qui se porte serré (enroulé) autour du corps de sorte que le pan gauche recouvre le pan droit et qui tombe jusqu’aux pieds ou chevilles de la porteuse. (Pour les personnes mortes, on veille à ce que ce soit le pan droit qui recouvre le pan gauche). De plus, le kimono traditionnel est connu pour avoir un col et des manches très larges qui doivent impérativement s’arrêter au niveau des poignets lorsque la porteuse baisse les bras. Le kimono se distingue également par sa longueur réglable et son pli qui peut être caché sous l’obi ainsi que ces grandes tailles.Notez que l’obi est généralement attachée à l’arrière tout et ajoute un rembourrage au milieu pour donner un aspect tubulaire au corps de la porteuse.

Le savez-vous ? La qualité d’un kimono traditionnelse juge à la façon dont il tombe sur le corps d’une femme. Ces vêtements femme traditionnel japonais sont très souvent cousu à la main. Les modèles modernes faits à la machine requièrent eux aussi un grand nombre de coutures manuelles.

Tout comme les tissus (lin, soie, fibre de mûrier, ramie…), différents modes de tissages apparaissent dans la fabrication de prêt à porter. Les vastes surfaces qu’ils offrent sont le support par excellence de l’expression de la culture japonaise. C’est la raison pour laquelle la plupart des modèles de title sont décorés avec des motifs traditionnels (rochers, cerisiers, eau courante, jeux de go…) qui se veulent les symboles de vertus. En outre, pour qu’ils soient adaptés aux différentes saisons, les fabricants se basent sur le choix des tissus et du fait qu’ils soient ouatés ou superposés.

À l’époque, choisir un traditional garment demandait beaucoup de minutie. En effet, parce qu’étant symbolique, la façon de le porter véhiculait des messages sociaux très précis. La femme japonaise avait donc l’obligation de choisir son kimono selon son âge et son statut marital. On différenciait donc les kimonos en fonction de la porteuse et des occasions :

 KUROTOMESODE :

c’est le plus formel des kimonos pour femmes mariées. Il est doté de motifs situés en dessous de la taille et n’est porté aux mariages par les mères des mariés. Le KUROTOMESODE possède 5 blasons de famille (Kamon) : un sur l’avant de chaque épaule, un au dos, un au dos de chaque manche et un au milieu du dos.

 UCHIKAKE :

c’est le kimono japonais le plus formel que porte la mariée lors d’un mariage japonais traditionnel.

 FURISODE :

il est reconnu sous l’appellation « manches oscillantes » parce que doté de manches mesurant en moyenne 100 et 110 centimètres de long. Ce modèle de kimono doté de motif qui le recouvre de haut en bas est généralement porté par les jeunes femmes célibataires (non-mariées) de la famille des mariées aux cours des mariages ou au SEIJIN SHIKI.

 TOMESODE :

c’est le modèle qui ressemble le plus au KUROTOMESODE sauf que moins formel. Il est également porté aux mariages par les femmes mariées de la famille des mariés et peut avoir 3 ou 5 blasons de famille.

 HOUMONGI :

c’est le « vêtement de visite » que portent souvent les femmes célibataires ou mariées. On le reconnaît aux motifs continus (Eba) présents sur les manches, les épaules et en dessous de taille. Généralement, ce sont les amies de la mariée qui la porteront aux mariages. Il peut aussi se porter aux sorties formelles en mode japanese fashion.

 TSUKESAGE :

c’est le modèle le plus proche de l’HOUMONGI. Il présente toutefois des motifs beaucoup plus modestes et moins continus et peut être porté par les femmes célibataires et mariées.

 IROMUJI :

c’est le kimono japonais à couleur unique qui se porte aussi bien par les femmes mariées que célibataires qui se porte surtout pour la cérémonie du thé.

 KOMON :

il s’agit du kimono japonais assez informel qui se présente avec un motif répétitif. Il peut se porter en ville par les femmes mariées ou célibataires. Il se porte aussi chez soi style loungewear.

 EDO KOMON :

pour ce modèle, ce sont de minuscules points qui forment les motifs. Lorsqu’il comporte des blasons de famille, il devient beaucoup plus formel qu’un IROMUJI. Il peut aussi se porter aux mêmes cérémonies qu’un HOUMONGI ou un TSUKESAGE.

 YUKATA :

c’est un vêtement sans doublure et fait de coton (très souvent). Il se porte en été lors des festivals et souvent aux bains chauds.

LES KIMONOS MODERNES

Au fil des années, la fascination pour le kimono traditionnel (bien qu’étant un peu oublié) est restée intacte. Il est, en effet, resté très symbolique au Japon et même dans plusieurs autres pays du monde. Le savez-vous ? Les motifs de grue sur le kimono sont un présage de santé et de bonheur et ceux des fleurs de cerisier symbolisent le début du printemps.

Aujourd’hui, le kimono se trouve dans toutes les tailles (long ou très court), couleurs, motif et imprimé floral. Toutefois, les règles concernant le port sont restées les mêmes : le pan gauche toujours rabattu sur le pan droit. Impossible de passer inaperçu en combinant un kimono à des accessoires appropriés. Devenez fashion en amortissant la couleur du kimono aux bijoux et au style des chaussures!

 

LE KIMONO NIUNIUSHOW H0000

Le kimono traditionnel pour femme H0000 de la marque NIUNIUSHOW est le coup de cœur de l’année ! Comme tous les produits du célèbre fabricant NIUNIUSHOW, ce modèle de kimono traditionnel allie à la perfection élégance, la modernité, l’authenticité et le style. Plongez au cœur de la culture japonaise avec ce vêtement idéal pour les îles de l’Asie et du Pacifique. Impossible de ne pas tomber sous le charme de ce kimono japonais qui peut se porter aussi bien pendant le printemps que pendant l’été ou l’automne. De plus, ce kimono est le must-have de votre garde-robe, car vous permettra de vous démarquer et d’attirer l’attention sur vous lors de vos soirées galas, cocktails ou autres… Vous trouverez dans nos stocks ce modèle de kimono traditionnel en différents colorie (rose ; blanc) et en différentes matières (polyester, rayonne, satin), rien de mieux pour affirmer votre féminité tout en restant fashion. Voyons ensemble les avantages d’avoir dans votre garde-robe :

 Le Kimono Femme NIUNIUSHOW H0000 en Polyester.

Le polyester est un tissu doté de nombre de qualités exceptionnelles qui font de lui un des meilleurs choix de tissu pour la confection du kimono. Il est, en réalité, fabriqué à partir de fils ou de fibres de polyester qui sont connues pour être aussi légères que solides. En plus d’être durable, il résiste parfaitement à une multitude de produits chimiques. Le polyester est un tissu à séchage rapide donc parfait pour ce modèle de kimono japonais extérieur puisque facile à entretenir. Pourquoi opter pour un kimono en polyester ? Tout simplement parce qu’au-delà du fait qu’il soit thermosensible, résistant aux froissures, à l’étirement, aux écorchures et au rétrécissement, il se veut un parfait mélange du traditionnel et du moderne.

 Le Kimono Femme NIUNIUSHOW H0000 en Rayonne.

Si vous êtes amatrice de mode, vous n’ignorez certainement pas l’excellent choix que constitue le tissu semi-synthétique rayonne ou viscose. Meilleur que la soie dans nombre de domaines, ce tissu très doux, fait à base de celluloses, et doté d’un magnifique drapé possède des propriétés proches du coton. Savez-vous que malgré qu’il soit synthétique, le rayonne est très respirant ? C’est la raison pour laquelle vous devez avoir dans votre garde-robe ce modèle de kimono japonais fait en rayonne. Parce que fabriqué avec un tissu délicat ce dernier est se veut l’expression de la sensualité et de bons goûts. Enfin il est facile à entretenir.

 Le Kimono Femme NIUNIUSHOW H0000 en Satin.

Voici le tissu qui trouve parfaitement sa place dans le prêt-à-porter, dans la lingerie et les vêtements de nuits et même dans la haute couture. Le satin est en quelque sorte une étoffe fine sans trame apparente qui se veut brillante à l’endroit et mate à l’envers. Autrefois fabriqué en soie, il est aujourd’hui polyester ou en nylon. Suivez la tendance en optant pour ce kimono traditionnel fait en satin qui allie l’élégance au traditionnel pour un résultat époustouflant. Il est aussi très facile à entretenir.

Soyez au courant