Chien Japonais
septembre 14, 2020

Race de chien japonais : tout savoir sur ses espèces particulières

10 minutes de lecture

En France et dans certains pays d’Europe, les races de chiens japonais ne cessent de se faire des adeptes. En effet, de nombreuses familles occidentales penchent plus vers l’adoption de ces chiens plutôt que pour les halogènes. La cause ? En plus d’être bourrés de qualité, ils sont pour la plupart polyvalents. En d’autres termes, une race de chien japonais peut être à la fois bon pour la chasse, excellent en gardiennage et fidèle compagnon.

Cependant, tous ne se valent pas ! En effet, bien que les différentes races aient de nombreux points communs, chacune a une particularité qui la différencie des autres. C’est pourquoi, nous avons décidé de nous attarder un peu plus sur ses canidés du pays du soleil levant. En gros, il s’agira de vous présenter en détails chaque race de chien japonais. En bonus, nous parlerons de manière brève de leur alimentation et des soins dont ils ont besoin.

carte chien japonais

Principale race de chien japonais

Comme nous l’avons dit précédemment, il existe une multitude de race de chien japonais ! Généralement considérée comme des cousins, chacune d’elle a tout de même un aspect physique et des caractères qui lui sont propres.

01 – La race de chien japonais Akita

Généralement de grande taille, ce chien japonais est aussi connu sous les dénominations Akita inu et Akita ken. Physiquement, il est robuste et d'une élégance particulière. En effet, il possède une fourrure épaisse constituée de longs poils doux qui lui permettent de faire face au froid et à la chaleur. Sur son visage, on observe des petits yeux noirs et des oreilles dressées de forme triangulaire. Quant à sa queue, elle est assez longue, épaisse et s’enroule sur le dos comme une ellipse.

Sous cette allure adorable, se cache un chien noble qui peut être un bon compagnon. Loyal, posé et réceptif, l’Akita inu est intelligent et capable de raisonner. De plus, c’est animal au fort tempérament et physiquement coriace ! Il aboie modérément et s’en sort plutôt bien en chasse. Cependant, même s’il ne le démontre pas assez, il est fidèle et dévoué à son maître.

De par son caractère méfiant, il n’est pas très recommandé de le laisser avec des inconnus. En effet, car il serait prêt à tout pour se défendre lui ainsi que les membres du foyer. De même, ce chien de garde très indépendant n’est pas à mettre entre les mains d’un maître inexpérimenté. En effet, l’éducation de cette race de chien japonais requiert beaucoup de patience et de savoir-faire. Côté santé, il a hérité deux maladies de ses ancêtres. : l'adénite sébacée et le VKH. La première étant une maladie de la peau et la seconde une inflammation qui affecte l’œil et le cerveau.

Akita inu

02 – Chien japonais Shiba

Le Shiba inu est un chien de taille moyenne qui pèse environ une douzaine de kilos. Généralement de couleur crème, on le rencontre également en couleur rousse ou noire. Malgré sa taille, son ossature et sa musculature lui donnent une constitution solide. Sur son visage, il a de petits yeux triangulaires et des poils courts. Ses sous poils quant à eux sont doux et très denses. De même, il a une queue épaisse et longue qui s’enroule fortement sur le dos.

Il est à noter que ce physique particulier ne l’empêche pas d’être un bon gardien et un bon chasseur de petit gibier. Très indépendant, il est affectueux, vif, fidèle et aime jouer avec les enfants. De plus, il a une bonne santé et ne souffre d’aucune maladie héréditaire. Il a un fort côté protecteur et est un agréable compagnon pour ses maîtres. De ce fait, il reste comme la race de chien Akita très méfiant envers les inconnus.

Bien qu’attentionnée envers son maître, cette race de chien japonais n’est pas très sociable avec les autres chiens. En effet, en présence de ses congénères, le mâle souhaite être dominant. De plus, il est très aboyeur. Il doit être éduquer de manière ferme et bien mené afin qu’il ne perturbe pas le voisinage. Comme astuce, ce chien n’est pas recommandé pour les sédentaires, car il est très actif.

Shiba inu

03 – Le Hokkaido inu

Encore appelé Ainu Ken ou Hokkaïdo Ken, ce chien porte le nom d’une île japonaise. Pour ce qui est de sa physionomie, il mesure environ cinquante-deux centimètres et peut atteindre les trente kilogrammes à l’âge adulte. Ses poils sont généralement de couleur blanche, noire ou beige ! De même, ils sont courts, rudes et très denses. Quant à ses oreilles, elles ont une forme triangulaire et sont dressées vers le haut. Tel un guerrier, la race de chien japonais Hokkaido a une musculature puissante et une queue recourbée sur le dos en forme de faucille.

S’agissant de son caractère, il est réservé, affectueux et d’une douceur exemplaire. Jovial et extrêmement résistant, il est doté d’une intelligence et d’un courage qui font de lui un bon chien de chasse. De même, il peut également être utilisé comme gardien de maison. Très résistant au froid, cette race de chien japonais est recommandée pour ceux qui vivent à la montagne. Il est doué d’une bonne capacité d’adaptation à son environnement et est très loyal envers ses maîtres.

Généralement, cette loyauté le rend très agressif envers les inconnus. De ce fait, il doit être maîtrisé face aux visiteurs. Comme la plupart des races de chien japonais, il est très peu sociable. Pour remédier à cela, il doit être sociabilisé à un âge précoce. Souvent peu docile, il doit être dressé par des éleveurs capables d’affirmer sa dominance. Côté santé, environ un tiers des animaux de cette race souffrent d’une anomalie de l’œil qui peut les rendre aveugle.

Hokkaido inu

04 – La race de chien Shikoku Inu

Le Shikoku Inu est un chien de race japonaise de taille moyenne. Le plus souvent, il possède des poils ras qui sont généralement noirs et blancs. Parfois, ils peuvent aussi être tricolores et un peu épais. Contrairement aux autres, il se distingue par son front large aux contours nettement marqués. Sa musculature puissante lui donne une silhouette compacte avec des pattes étroites. De même, il possède également des oreilles dressées et une queue en faucille.

Côté caractère, ce chien nippon est réfléchi, intelligent et curieux. Ces qualités font de lui un bon chasseur avec une préférence pour les grosses proies. En effet, il a longtemps été utilisé au pays du soleil levant pour chasser des sangliers. Endurant, vif, très dynamique, volontaire et docile ce chien est un bon compagnon pour ses maîtres.

Bien que bourrée de qualités, cette race de chien du Japon est parfois têtue. : ce qui rend son dressage et son éducation longs et difficiles. Il est également très peu sociable et préfère la vie de solitude ! De ce fait, il est recommandé de les sociabiliser dès le sevrage pour pallier à ce problème.

Remarque : cette race de chien est encore très rare en France.

Shikoku Inu

05 – Race de chien Japonais Épagneul

Le chien japonais Épagneul est très ancien et de petite taille. Sa robe généralement blanche avec des taches noires, rousses ou brunes lui confère une élégance particulière. Il possède de longs poils denses et un visage écrasé. Contrairement aux autres races, ses oreilles sont plutôt tombantes. Quant à sa musculature, elle lui donne une allure robuste.

Malgré sa robustesse, il est docile et apprécie la compagnie des enfants. De par sa discrétion, il est idéal pour ceux qui vivent en appartement. Très peu aboyeur, il ne perturbera pas la sérénité du voisinage. Fidèle, amusant, intelligent, vif et affectueux, il est très attachant et loyal envers ses maîtres. De plus, il aime jouer et est un excellent compagnon.

Comme on pouvait s’y attendre, il n’est pas enthousiaste envers les personnes inconnues. Il est aussi têtu et pas très obéissant. Cette race de chien japonais n’aime pas la solitude et est très difficile à dresser. Pour y arriver, son maître doit être stratège. Il peut par exemple passer par les jeux pour chien.

Japonais Épagneul

06 – Chien japonais Tosa inu

Aussi connue sous les dénominations Tosa Ken et Dogue japonais, c’est une race de chien au physique imposant. De constitution robuste, sa robe est généralement de couleur rouge, noir ou fauve avec des taches blanches. Ses poils très denses, sont courts et durs. Il possède un museau carré et des oreilles tombantes. Ses yeux de petite taille, sont bruns foncés. Quant à sa queue, elle est de taille moyenne et effilée à la pointe.

En ce qui concerne son caractère, il est courageux, brave et redoutable. Également intelligent et discret, il aboie peu. Comme ses cousins, il est affectueux et loyal envers son maître. De même, il est très attaché à celui-ci et n’hésitera pas à le défendre face aux inconnus. C’est un bon chien de garde !

Cependant, il peut être agressif. Son éducation est très complexe et doit être assurée par un éducateur canin. Son dressage doit être effectué lorsqu'il n'est encore qu'un chiot, sinon il pourrait devenir incontrôlable à l’âge adulte.

Remarque : cette race est interdite dans certains pays. En effet, elle est considérée comme dangereuse pour la population. En France par exemple, son propriétaire doit déclarer son chien à la mairie. De plus, le port de la muselière est obligatoire dans les espaces publics.

Tosa inu

07 – Race de chien japonais Spitz

Le Spitz japonais ou Nihon Suppitsu est de petite taille, mais très robuste. Il possède de longs poils bien fournis et un sous poil court et doux. Sa robe de couleur blanche lui donne un aspect élégant et noble. Sa tête est bombée et large et possède un museau fin. Ses oreilles fièrement dressées, sont tournées vers l’avant. De plus, il a de grands yeux et une queue de taille moyenne.

Malgré son petit gabarit, ce chien japonais est intelligent, dynamique et agréable à vivre. Il est discret et aboie peu. Joueur, curieux, vif et indépendant, il s’adapte facilement à son environnement. Il est aussi très affectueux, attentionné et loyal envers ses maîtres qu’ils protègent face aux étrangers.

Même s’il est très attaché à son maître, il ne lui obéit pas toujours. En effet, il n’est pas très docile ce qui rend son dressage un peu difficile. De ce fait, pour que votre chien soit obéissant, il doit recevoir une éducation stricte et ferme dès son jeune âge.

Spitz Japonais

08 – Le Terrier japonais

Le Terrier Japonais aussi appelé Nihon teria est de petite taille. Son museau, terminé par une truffe de couleur noire, s’effile vers la pointe. Ses poils courts, bien fournis lisses et brillants sont noirs, blancs ou tricolores. Il a une fière allure avec de grands yeux ovales et brun foncé. Ses petites oreilles sont hautes et ont une forme triangulaire. Quant à sa queue, elle est fine.

Ce chien japonais, s’entend bien avec ses congénères. Très agréable à vivre, actif et rapide, il aime bouger et jouer avec les enfants. De plus, il apprécie les sorties avec son maître. Élégant, joyeux, vif et très dynamique, c’est un bon chien de compagnie . Il est dévoué, attentionné, et loyal.

En revanche, il ne peut pas cohabiter avec les rongeurs domestiques, car il a été élevé pour les chasser. De plus, il est très sensible au froid. Il est donc recommandé, de ne pas l’y exposer. Il est adapté pour un maître qui aura du temps à lui accorder. En effet, son éducation et son dressage requièrent une grande attention. De plus, il a besoin d’une vigilance permanente.

Remarque : tout comme son cousin le Shikoku inu, cette race de chien japonais est rare en France.

Terrier Japonais

09 – La race de chien japonais Kishu

Le Kishu ou Kishu Inu ou Kishu Ken est de taille moyenne et originaire des régions montagneuses du pays du soleil levant. Sa robe est de couleur blanc cassé. Ses poils sont rudes et très courts. Ses sous poils quant à eux sont plutôt doux et bien fournis. Il possède un museau épais avec des joues très développées. Ses oreilles, inclinées vers l’avant, sont de petite taille. Sa queue peut être enroulée, ou en faucille. Il a de petit yeux bruns foncés.

A l’opposer des autres races de chien, il est docile. Calmes, résistants et intelligents, ces chiens débordent d’énergie. Il est utilisé par les Japonais pour la chasse du cerf et du sanglier. Ses talents de chasseur ne lui enlèvent pas son côté joyeux, attentionné, affectif, loyal et fidèle envers ses maîtres. Il est très résistant au froid, mais supporte mal la chaleur.

C’est l’une des raisons, pour lesquelles il n’apprécie pas la vie dans les espaces réduits comme les appartements. Il n’est pas très sociable. Son éducation et son dressage doivent commencer dès le jeune âge. Son maître doit être stricte et ferme afin de ne pas être dépassé. Il est aussi fugueur. Son environnement doit être sécurisé.

Kishu Inu

10 – L’Husky de Sakhaline (Kai Ken ou Karafuto-ken)

Ce chien de type spitz de grande taille a de nombreuses couleurs avec des poils fins et il une robe dense. De même, il a de petites oreilles pointues et est originaire de l’île de Sakhaline. Il a des os très solides. Ses muscles sont bien développés. Il a des pattes puissantes aptes à supporter la neige. Malheureusement, cette race est en voie d’extinction.

Son endurance et sa robustesse font de lui un bon chien de garde, et un excellent chasseur. Il est qualifié de chien de traîneau. Volontaire, résistant, intelligent et joueur, il aime les grands espaces.  Il est sociable et aime la compagnie des enfants. De même, il est aussi attentionné, loyal et protecteur envers son maître. Il est discret, très peu aboyeur, bave et perd peu ses poils.

De même que les autres races, son élevage nécessite de la discipline et de la fermeté. De plus, il doit débuter très tôt au risque qu’il soit désobéissant à l’âge adulte. Ce chien est un prédateur qui aime affirmer sa dominance. Il est aussi fugueur.

Husky de Sakhaline

En bonus, race de chien japonais : entretien et alimentation

L’alimentation et l’hygiène des chiens sont essentielles pour les maintenir en bonne santé. Le plus souvent, ces deux paramètres varient peu d’une race de chien japonais à l’autre. De manière générale, ces canidés doivent être brossés une ou deux fois par semaine. Cela n’est pas valable pour la période de mue. En effet pendant cette période, les animaux perdent beaucoup de poils. Durant ce temps exceptionnel, ils doivent être brossés plusieurs fois par semaine, si possible tous les jours.

Quant au bain, ces animaux en ont besoin de temps en temps. La fréquence dépendra des conditions et des activités de chaque animal. Toutefois, il n’est pas recommandé de les baigner très fréquemment. Les ongles et les dents de ces chiens nippons nécessitent également de l’entretien. Un brossage des dents fréquent (trois à quatre fois par semaine) permet d’éviter non seulement les maladies des gencives, mais aussi la mauvaise haleine. S’agissant des griffes, il n’y a pas de fréquence de coupe standard. Ils doivent être coupés chaque fois qu’ils deviennent très longs.

En ce qui concerne l’alimentation, elle doit être adaptée aux besoins nutritionnels de la race de chien japonais. Dans le cas contraire, elle peut provoquer des problèmes de santé. Elle n’est pas fixe et dépend de nombreux facteurs tels que le poids, l’âge, et même l’état de santé de l’animal. L’alimentation sous forme de croquettes est très recommandée par les vétérinaires. La quantité et la fréquence des repas, dépendent aussi, des facteurs énumérés plus haut.

A la nourriture de base, on peut ajouter de la matière grasse. Elle peut être animale ou végétale afin de préserver le beau pelage de l’animal. Pour éviter une surcharge pondérale, il faut un équilibre entre les apports et les dépenses.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Soyez au courant