motifs floraux japonais
avril 06, 2021

Motifs japonais et leurs significations dans la culture nipponne

12 minutes de lecture

Il existe une pléthore de motifs japonais et tous recèlent une signification bien précise. Le plus souvent, on les retrouve sur les kimonos et divers autres vêtements japonais. Ainsi, dans la culture japonaise, on les désigne sous le nom de wagara. La majorité des motifs japonais existent depuis le VIIIe siècle. Ces derniers ont toujours eu pour inspiration la nature avec une signification et une symbolique très marquée.

En effet, la culture nipponne regorge un véritable langage sur les motifs. Chacun des motifs japonaisrenvoie à un message qui symbolise une ou plusieurs choses. De ce fait, ce qui fascine autant le kimono c’est le fait qu’il soit orné de magnifiques dessins historique représentant la richesse de l’art japonais. Nous vous invitons à un voyage dans l’univers des motifs japonais et leurs différentes significations.

Au japon, les différents motifs traditionnels émerveillent à chaque fois. Il en existe moult et se déclinent en plusieurs catégories que nous vous présentons dans cet article.

motifs floraux

Les motifs floraux

Dans la tradition nippone, il y a un mot pour désigner l’univers des fleurs c’est : « Hanakotoba » qui veut dire le langage des fleurs. Ainsi, les motifs japonais en fleurs sont :

Le Kiku

C’est le chrysanthème, en japonais c’est kiku. C’est un motif qui s’est érigé en tant qu’emblème de la famille impériale. Ainsi, cette fleur figure sur le sceau impérial des passeports et pièces d’argent de 50 yens. Le kiku représente le symbole du rajeunissement et de la longue vie. Même si c’est une fleur de l’automne, on peut très bien arborer un kimono avec ce motif tout au long de l’année.

Le Sakura 

C’est la fleur emblématique au Japon. La fleur de cerisier apparait au début du printemps et elle est d’une grande importance dans la vie culturelle japonaise. Pour cela, on y consacre toute une coutume appelée hanami. Le rite ici est de prendre le temps de regarder les fleurs de sakura lors de leur floraison. En motifs sur les tissus, cette fleur est le symbole de la gentillesse, de la douceuret rappel le coté éphémère de la beauté.

Le Botan

Le botan renvoie à la fleur pivoine et les japonais la considèrent comme la reine des fleurs. Cette fleur représente l’idéal féminin et symbolise la force d’esprit, la bonté, l’indépendance. Dans la culture japonaise, on dit de la fleur pivoine qu’elle est une force qui protège. La légende raconte que les lions, autrefois envahissaient l’Asie et n’avaient aucune connaissance de leurs prédateurs.

Ainsi, il y avait des parasites qui étaient leurs ennemis mortels, mais les lions étaient incapables de se défendre face à eux. C’est alors que la pivoine, avec son odeur délicate a réussi à faire fuir tous les parasites. Alors, le botan, dans une apparence fragile a pu sauver un lion.

Le Nadeshiko ou kaneshon

Il s’agit de l’œillet dont la signification se réfère à l’amour maternel, la fascination et la distinction. De ce fait, les japonais utilisent l’expression « yamato nadeshiko » à l’endroit de la femme japonaise et de sa beauté pure et simple.

Le Shoubu ou Hanashoubu

Cette fleur c’est l’iris japonais, on l’identifie par le biais de ses feuilles allongées avec ses trois pétales tombants. En motif sur un kimono ou un tissu, cette fleur représente l’élégance.

Le Kiri

Le kiri en japonais renvoie au paulownia, est une plante qui est originaire de la Chine. Une tradition japonaise voudrait que lorsqu’une fille naisse, on plante cet arbre. Par la suite, quand cette dernière ira en mariage, l’on se servira du bois de cette plante pour la fabrication d’objets qui feront partie de sa dot. Ainsi, au Japon, la fleur de kiri est la deuxième fleur la plus importante juste après le chrysanthème.

Shoubu

Le Hanabishi

Très fréquemment, ce motif japonais en fleur de châtaigne d’eau apparait sur les blasons des samouraïs. C’est une plante aquatique des marais japonais constituée de quatre pétales en forme de losanges et répartis tout autour d’un centre rond.

Le Matsu

Le matsu c’est le pin, il occupe une place de choix dans le quotidien des japonais. L’arbre de cette fleur garde sa verdure durant toute l’année. Par ailleurs, la signification de ce motif japonais renvoie à la constance, la longévité et la grande sagesse. Lors de la célébration du nouvel an, on décore toutes les portes d’entrées de maison pour attirer plus de prospérité. De plus, on se sert de cette fleur pour chasser les mauvais esprits et délimiter les temples.

Les motifs japonais avec les animaux

Dans la culture japonaise, les animaux ont toujours joué de grands rôles dans les mythes et légendes. C’est la raison pour laquelle, bon nombre d’animaux ont une considération importante au Japon. Certains d’entre eux affichent un caractère symbolique et très sacré. Ce qui explique le fait qu’ils apparaissent parmi les motifs japonais traditionnels. Voyons ce qu’il en est de ces motifs d’animaux.

Le Tsuru

C’est la grue japonaise dont les motifs sont représentés le plus souvent sur des papier et tissus japonais. Ainsi, c’est la représentation d’un grand oiseau doté d’un cou assez long avec de longues pattes. Le haut de sa tête est rouge et son plumage affiche en grande partie une couleur blanche. En effet, c’est un oiseau gracieux qui représente la bonne fortune et la longévité.

Lorsque le motif présente un couple de grues, dans ce cas, il symbolise un mariage heureux et solide. Une légende japonaise stipule que celui qui confectionne mille grues en origami verra tous ses souhaits et vœux devenir réalité.

Le Koi

Le Koi est une carpe d’eau douce qui remonte les cours d’eau et les fleuves afin de pouvoir arriver à un but. C’est un poisson qui symbolise alors la persévérance, le triomphe, le courage et la virilité. Ainsi, les belles couleurs d’écailles de ce poisson constituent de beaux motifs japonais sur les tissus. Le Koi renvoie également à l’amour ou le fait de tomber amoureux.

Le Tombo

Le japon était autrefois connu sous le nom d’Akitsushima. La traduction littérale signifie « l’île de la libellule ». Ainsi, Akitsu est un nom japonais ancien qui signifie libellule. A cette période, l’empereur Jimmu se serait rendu compte que l’île principale de l’archipel avait l’apparence d’un couple de libellule. En outre, les samouraïs apprécient beaucoup la libellule et s’en servent comme un symbole de courage, et de victoire. Ce qui s’explique par le fait que la libellule ne vole que vers l’avant, comme si elle faisait toujours face à son ennemi et ne recule jamais devant une difficulté.

L’Usagi

Le motif japonais usagi présente de petits lapins blancs. Le lapin occupe une grande place dans le folklore nippon, autant dans les légendes que dans les mangas. Par ailleurs, il y a un bon nombre de sanctuaires qui ont été dédié au lapin. Cet animal symbolise l’intelligence et un grand dévouement.

Le Kame

Kame en japonais renvoie à la tortue,et, bien entendu c’est un animal qui symbolise la longévité du fait effectivement de sa longue espérance de vie. Le motif japonais de la tortue représente la lenteur, par conséquent on l’associe à la chance, la protection et la sagesse.

Le Cho

Le Cho

Ici, il s’agit du papillon, c’est un magnifique motif japonais sur les tissus. Le fait qu’au départ il soit une chenille et par la suite se transforme en papillon, il symbolise alors l’évolution. Une croyance populaire au Japon dit que lorsque quelqu’un meurt, son esprit fait un voyage vers un autre monde sous l’apparence d’un papillon. Ainsi, un couple de papillon signifie le bonheur dans un mariage.

Le Tatsu

Le tatsu c’est le dragon, un animal qui fait preuve de grande bienveillance et qu’on associe le plus souvent à l’eau, aux nuages et au ciel. En effet, le dragon c’est le dieu de la mère, c’est la raison pour laquelle on l’a toujours considéré comme une divinité. Le motif du dragon symbolise le pouvoir, la force, la bonne fortune et la chance. Ainsi, le dragon asiatique est représenté au Japon sous une apparence avec trois griffes.

Les motifs japonais s’inspirant de la nature

La tradition japonaise intègre également les motifs de la nature au même titre que les motifs végétaux et animaux. Les japonais apprécient les éléments de la nature, soit pour leur beauté soit pour leur signification particulière. Nous en parlons à la suite.

Yama

Le Yama

Il renvoie aux montagneset sont considérés comme des lieux sacrés du Japon. Ces montagnes sont des tremplins entre la terre et le ciel. Elles hébergeraient alors des divinités, des kamis, ou tout autre esprit faisant objet de vénération dans la croyance shintoïste. Le motif japonais de yama présente des oiseaux qui volent au-dessus des montagnes, et symbolisant donc la capacité à braver les défis dans la vie.

Le Kawa

Le terme Kawa veut dire rivièreet sa symbolique se réfère au futur et à la continuité. Ainsi, les différents cours d’eau et rivières peuvent alors relativement être stylisés. Dans ce cas, lorsqu’on à faire à un motif présentant des lignes sinueuses, il est probablement question d’une rivière.

 Le Nami

Ce sont la mer et ses vagues et dans le domaine de l’art japonais, ces motifs sont très présents. Il faut noter que la mer a toujours fait partie intégrante dans la vie des japonais. Peu importe où l’on se situe sur l’archipel, la mer n’a jamais été bien loin, pas plus de 200 Km de distance. La mer symbolise les différentes forces de la nature. C’est la raison pour laquelle on la craint et la vénère beaucoup.

Nami

La Grande Vague de Kanagawa

La Grande Vague de Kanagawa est la célèbre estampe nipponne. De plus, elle apparait comme la toute première représentation sur les « 36 vues du Mont Fuji », que le Hokusai avait reproduite sur tableau.

Ainsi, il s’agit d’une gigantesque vague sur le point d’avaler trois barques secouées sur la mer agitée. Et, en fond d’image, le Mont Fuji, d’un calme olympien et impassible, observe la scène. C’est une image qui, au fil du temps est devenue très célèbre et on la retrouve désormais partout sur les tissus comme motif japonais.

Le Kumo

En japonais kumo signifie nuages, ceux-ci apparaissent alors sous différentes formes en tant que motifs, de manière très figurative et stylée. Les nuages ont une signification qui renvoie au phénomène de changement, à l’espoir ou plus encore au rapprochement des dieux.

Le Dokuro

Il se réfère aux cranes et aux squelettes. Toutefois, à l’inverse des différents préjugés, les motifs japonais de cranes et squelettes présents sur les tissus ne connotent pas le malheur. Au contraire, ils ont la réputation d’éloigner le mal et symbolisent souvent la régénération.

Kumo

Les motifs japonais aux formes géométriques

Considérés comme de grands classiques, les motifs japonais géométriques sont présents sur un bon nombre de tissus. Il existe de motifs géométriques qui datent de très longtemps, ils peuvent soit servir d’arrière-plan à d’autres motifs, soit se suffisent à eux même. De plus, ce sont des motifs atemporels et indémodables on s’en sert toujours pour la décoration des Kimono japonais. Nous en parlons davantage. 

Seigaiha

C’est un motif japonais géométrique ancestral, il est fait de cercles concentriques, les uns sur les autres. La signification de ce motif est « les vagues de la mer bleu ». L’on se servait de celui-ci autrefois pour une représentation sur les cartes anciennes des mers et des océans. De ce fait, ce motif a comme symbole la bonne fortune, la force tranquille, et la mer calme. Il apparait désormais sous toutes les couleurs, même si sa couleur habituelle c’est le bleu.

Asanoha

Le motif japonais Asanoha se présente en forme d’étoile dotée de six branches, de manière répétitive et fait référence aux feuilles de chanvre. Ainsi, longtemps avant qu’on importe le coton dans l’archipel, la grande majorité des textiles se fabriquaient à base de chanvre. En effet, le chanvre est une plante qui résiste beaucoup et ne nécessite pas de grands soins. En plus, c’est une plante qui se développent rapidement et bien droit.

C’est la raison pour laquelle, on a associé cette plante au symbole de la résistance, de la vigueur et une meilleure croissance. Ainsi, les japonais ont toujours utilisé le motif asanoha pour confectionner les tissus des nouveaux nés et des enfants en bas âge. Ceci en ayant la conviction que ces derniers auront une bonne croissance.

Yagasuri ou Yabane

Le Yagasuri fait allusion aux plumes d’oiseaux qu’on fixe le plus souvent à l’extrémité des flèches qui servent de tir à l’arc. Pendant la célébration du nouvel an, on commercialise ces flèches décoratives en tant que porte-bonheur. Ceci dans le but de protéger sa maison et l’éloigner du mal. Lorsqu’il est représenté sur les tissus, on considère ce motif japonais comme un porte-bonheur qui apporte chance et protection.

Dans la culture nipponne, on offrait un kimonoprésentant ce motif aux jeunes mariés, afin qu’il puisse leur apporter chance et bonheur. Ainsi, en comparaison à la flèche tirée qui ne fait pas de retour en arrière, la jeune femme, une fois mariée ne devrait pas revenir dans la maison de ses parents.

Tatewaku ou Tachiwaki

Le Tatewaku est un motif japonais fait de plusieurs lignes ondulées et verticales qui représentent la vapeur s’élevant lentement en direction du ciel. Dans le passé, il n’était pas évidant de réaliser ce motif. Ce qui en faisait un motif très rare et de grande valeur, du coup il était réservé aux personnes de la haute société.

Cela étant, le motif tatewaku a pour symbole la force de surmonter certains évènements et une forme d’élévation spirituelle. En fin, on peut également associer ce motif précieux à un autre motif.

Same Komon

C’est un motif qui rappelle la peau de requin du fait de son côté pointilliste. De ce fait, le Same Komon était réservé à une seule famille, celle de shogun. Mais au fil du temps il s’est répandu un partout. Ce motif japonais ne présente pas de signification en particulier. Le plus souvent, on s’en sert comme arrière-plan pour représenter des motifs beaucoup plus complexes.

Kikkô ou Kikkoumon

Ce motif tire son inspiration de la forme en hexagone qu’on observe sur les écailles de la tortue. En effet, la tortue est un animal de bon augure dont la symbolique renvoie à la longue vie. Auparavant, les armures des samouraïs étaient constituées de plusieurs facettes de formes hexagonales qu’on montait ensemble.

Ce motif japonais s’accompagne le plus souvent d’un autre motif qui apparait au centre de l’hexagone. Ainsi, c’est le cas par exemple de kikkô hanabishi, qui renvoie à une fleur de châtaigne (en japoanis hanabishi) présente au centre de l’hexagone.

Les motifs japonais représentant les objets

Nous finissons ce billet avec les motifs japonais traditionnels très célèbres. Il s’agit d’une liste présentant les différents motifs d’ornement par les objets qui font le quotidien.

Noshi

Il s’agit des rubans de couleurs qui s’attachent entre eux. Traditionnellement, ce sont des rubans qu’on accroche sur les cadeaux à offrir afin de souhaiter ses meilleurs vœux. Les japonais considèrent ce motif comme un porte-bonheur parce qu’il renvoie et représente la longévité.

Sensu

C’est l’éventail japonais, il symbolise la prospérité. De plus, cette idée est renchérie grâce à la particularité de son mouvement lorsqu’on l’ouvre. Ce qui rappelle ainsi la floraison d’une jolie fleur.

Tsuzumi

Il représente le motif du tambour qui renvoie aux grands moments de célébration, de joie et de fêtes. En effet, le tsuzumi est un tambour particulier qu’on retrouve au Japonqui présente une forme en sablier. Par ailleurs on s’en sert lors des représentations théâtrales no et kabuki pour accompagner en music les acteurs sur scène.

Temari

Ici, ce sont les motifs de boules décoratives très jolies et qu’on retrouve sur les différents tissus japonais. Au départ, les temari sont des balles de jeu pour enfants que l’on confectionne à l’aide de reliefs de tissus. Le plus souvent, on les offre lors du nouvel an, mais avec le temps, ils sont devenus de véritable porte-bonheur.

Genjiguruma

Cet objet se réfère à la roue Genji de la voiture impériale. Symbole de changement, on la décore généralement avec de nombreuses fleurs. Ainsi, son nom provient d’une importante œuvre littéraire japonaise, c’est le Dit du Genji. C’est une œuvre qui relate l’histoire d’un Genji, un certain fils de l’empereur qui ne peut accéder au trône.

 Uchide no Kozuchi ou le marteau magique

C’est un objet magique qu’on associe le plus souvent à un marteau porte-bonheur. En effet, la mythologie japonaise raconte que c’est un maillet légendaire que porte le dieu Daikoku-ten. Ce dernier est l’une des sept divinités représentant la chance.

De plus, dans le conte Issun Boshi on fait également référence à cet objet lorsqu’on l’offre en cadeau au héros qui avait vaincu le démon Oni. Ainsi, dans la tradition japonaise, le marteau symbolise souvent les ogres. Le motif de cet objet est très populaire dans le domaine de l’art et plus encore sur le textile.

Hoju ou Hôshu : l’orbe

C’est une sorte de bijou qui vient du bouddhisme. Plusieurs divinités japonaises se présentent avec ce motif. C’est le cas par exemple du kannon avec ses milles bras. D’après la tradition japonaise, c’est un bijou doté d’un pouvoir capable d’exaucer les vœux. De plus, il permet une meilleure compréhension de la loi bouddhiste. Ce qui, offre une richesse spirituelle et éloigne tous les démons.

 

Motif japonais : ce qu’il faut retenir

Cet article a fait une présentation des différents motifs rendus très populaires dans l’archipel du Soleil Levant. Ainsi, lorsque vous irez en voyage au japon, vous serez capables de choisir un kimono ou tout autre accessoire. Ce choix ne se fera pas uniquement à but esthétique, mais en fonction des différentes significations qui se cachent derrière les motifs.

En effet, c’est un nouvel univers japonais qui s’ouvre à vous et vous ne considérerez plus jamais le Japon comme autre fois. De plus, ce sera l’occasion pour vous d’impressionner vos proches et amis grâce à vos connaissances poussées à propos des motifs japonais et leurs différentes significations.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Soyez au courant