LES INDISPENSABLES A SAVOIR SUR LA CULTURE JAPONAISE
janvier 01, 2022

LES INDISPENSABLES A SAVOIR SUR LA CULTURE JAPONAISE

4 minutes de lecture

En vue d’un voyage imminent ou tout simplement, afin de parfaire votre culture générale, vous pourriez vouloir découvrir ou tout du moins, appréhender ce que la culture japonaise vous réserve. Cet article n’a que vocation à présenter ce pays riche de contrastes pour ce qui est des grandes lignes.

En effet, le Japon se trouve être l’un des pays comptant parmi les plus éloignés qui soit de nos contrées. Les contacts entre nos deux nations n’ont été que relativement tardifs au regard de l’histoire et pourtant, Japonais et Français sont fascinés les uns par les autres. Cela tient sans doute au fait que nos cultures soient très différentes l’une de l’autre.

 

japon

LEJAPON, ENTRE TRADITION ET MODERNITE

C’est un truisme que de présenter un pays en opposant la dualité entre archaïsme et modernité. Cependant, ce truisme convient à merveille dès lors où il s’agit de présenter le Japon ; un pays dont la relation à la nouveauté et à ce qui tient de la tradition s’entremêle curieusement.

On connaît le Japon pour ses avancées techniques performantes, notamment dans tous les domaines inhérents à l’électronique. Mais en dépit de cette avancée technologique considérable, le Japon ne se sera pas séparé de traditions très ancrées dans sa culture.

La culture japonaise, au premier abord, paraît antithétique par essence. Les Japonais, en effet, ne s’attachent pas aux « vieilles pierres » et n’hésitent pas à se débarrasser de bâtiments anciens. Ce qui est nouveau et plus performant est ici considéré comme meilleur. Pour autant, les mœurs et les coutumes, elles, restent imprégnées profondément dans une société dont les murs changent mais dont le cœur demeure le même.

Malgré l’occidentalisation ostensible de la société, les Japonais ont des habitudes qui rompent radicalement avec celles qui se rapportent aux coutumes européennes ou américaines. Les cérémonies et autres festivités (appelés matsuris) donnent alors un reflet autrement plus contrasté de ce que le Japon a à offrir sur le plan culturel. À ces occasions, les Japonais y portent souvent des vêtements traditionnels, renouant ainsi avec des coutumes ancestrales qu’ils conservent chevillées au corps.


japon tradition

La dualité entre la tradition et le renouvellement perpétuel s’accomplit ici de manière harmonieuse et curieuse. En tout cas, de notre point de vue.

DES CONVENTIONS SOCIALES TRES PARTICULIERES

Même si vous parliez parfaitement le japonais – ce qui est très difficile compte tenu des spécificités de l’alphabet local – vous auriez du mal à comprendre la manière dont les Japonais abordent leur relation à l’autre. Ou tout du moins, dans leur manière de se présenter.

Comprendre les Japonais passe avant tout par la compréhension des notions de « Honne » et de Tatemae. Il est admis en effet que les Japonais se présentent derrière un masque social nommé le Tatemae signifiant littéralement « Façade ». Le « moi » véritable, lui, serait alors le Honne, traduction de « Vrai son » en japonais.

Le fait de devoir vivre en commun dans un espace aussi restreint que le Japon implique en effet de codifier lourdement les conventions sociales pour éviter le conflit. Là où des profanes interpréteraient le Tatemae comme une forme d’hypocrisie, ceux-ci ne comprendraient alors pas que cet élément est justement constitutif de la culture japonaise. Il existe au Japon un « moi » public et un « moi » privé dont la différence est très marquée ; plus encore qu’en France ou ailleurs. Se montrer sous son vrai jour, ici, est considéré comme impropre à ce qui est attendu de la collectivité. D’où la nécessite du Tatemae.

Connaître véritablement un habitant au Japon impliquera par conséquent de voir par-delà le Tatemae pour réellement appréhender sa personnalité, rarement dévoilée en public.

 

japonais


UNE HISTOIRE A PART

L’histoire du Japon est littéralement à part de la nôtre. Les premiers contacts entre l’Europe et le Japon débutent seulement en 1543 avec l’arrivée des premières excursions portugaises. Par la suite, les Hollandais, les Espagnols puis les Américains - quelques siècles après - contribueront à forcer l’ouverture du Japon au monde.

Le Japon, du fait de son contexte insulaire, constituait un pays à part, se tenant éloigné de nombreux pays étrangers. Son histoire aura été ainsi animée au rythme des conflits entre Daimyô, des puissants seigneurs féodaux qui aspiraient au titre de Shogun afin d’obtenir le contrôle sur tout le pays.

Les guerres, au Japon, étaient légion du fait des conflits internes qui s’occasionnaient entre provinces. L’arrivée des occidentaux permit à certains seigneurs japonais de s’appuyer sur leur technologie – notamment les armes à poudre – pour prendre le dessus sur leurs adversaires.

Aujourd’hui, la voix du Japon résonne avec celles des plus grandes puissances mondiales dans le concert des nations. Mais jusqu’à une date encore assez récente, ce pays était considéré replié sur lui-même, confinant les étrangers sur leur territoire à quelques comptoirs commerciaux seulement.


DES ARTS ET DES SPORTS TYPIQUEMENT JAPONAIS

Loin des disciplines héritées des Jeux Olympiques grecs, le Japon possède des sports très particuliers et bien à lui. Le sumo est réputé comme l’un d’eux au même titre que pléthore d’arts martiaux.

 

sport japon

L’art y est aussi autre. L’architecture notamment – entre autres disciplines – est très inspirée de ce qui se fait en Chine bien que réappropriée à la mode japonaise. La calligraphie et les estampes japonaises ont elles aussi fait la richesse culturelle du pays.

Ce serait d’ailleurs un tort que de considérer les mangas comme les héritiers de cette tradition picturale. En effet, Osamu Tezuka, le père du manga moderne, s’était très abondamment inspiré de Walt Disney pour ses dessins. Il en résulte que les mangas, bien que typiques du Japon, doivent leur essor à une inspiration américaine.


LE JAPON : UN PAYS D'EXTREME OCCIDENT

Bien qu’on le présente comme un pays d’extrême orient, le Japon, au gré de sa diplomatie et de son commerce, se sera très nettement tourné vers l’Occident tout en conservant des traditions et une culture typiquement orientale.

Aussi, en s’y rendant, on se retrouve déphasé, ayant l’impression de se retrouver dans un mélange de deux civilisations antagonistes et pourtant complémentaires.

La culture japonaise telle qu’on la connaît aujourd’hui assume un mélange des genres entre deux sphères civilisationnelles dont elle aura su retirer le meilleur de chacune d’entre elles.

BOUTIQUE JAPON


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Soyez au courant