COUTEAUX JAPONAIS : DES USTENSILES DE CUISINE QUI SE DISTINGUENT DES COUTEUX OCCIDENTAUX
février 18, 2022

COUTEAUX JAPONAIS : DES USTENSILES DE CUISINE QUI SE DISTINGUENT DES COUTEUX OCCIDENTAUX

4 minutes de lecture

Un couteau japonais n’est certainement pas un couteau qui s’attribue exclusivement à la cuisine japonaise. Loin s’en faut. Car en effet, un couteau de cuisine japonais est très souvent utilisé par des grands chefs cuisiniers de tous les pays, sans compter les amateurs qui, par millions, ont recours à cet ustensile précieux par-delà les limites du Japon.

Si vous appréciez cuisiner, vous aimerez découvrir le potentiel véritable des couteaux japonais afin de vous faciliter la vie. Ceux-ci, conçus de manière traditionnelle, vous permettront d’aborder la cuisine autrement plus sereinement, surtout au moment de la découpe de morceaux de viande.

 

couteau japonnais

LES COUTEAUX JAPONAIS, MEILLEURS QUE LES COUTEAUX OCCIDENTAUX ?


Les Japonais sont réputés mondialement pour le soin porté à leurs lames. Les katanas japonais, en effet, sont réputés comme les sabres les plus tranchants qui soient. Cet artisanat, alors, ne se sera pas uniquement borné à la confection d’épées, mais aussi de couteaux.

Ainsi, les couteaux japonais, d’un point de vue qualitatif, sont incontestablement meilleurs que les couteaux occidentaux. Plus fins, plus précis, plus tranchants mais aussi, plus résistants, ces couteaux ne manqueront pas de répondre parfaitement aux attributions qui leur seront confiées. Il n’est pas un ingrédient dans votre cuisine qui ne puisse être découpé exactement comme vous l’entendez grâce à l’aide d’un couteau japonais.

Les qualités des couteaux japonais proviennent en premier lieu de l’acier à partir duquel ils sont issus. L’acier utilisé pour la confection d’un couteau japonais, en effet, est autrement plus léger tout en demeurant toutefois aussi résistant. Aussi, à choisir entre un couteau plus léger et plus coupant et un couteau relativement lourd et moins tranchant, il va de soi que le couteau japonais sera ainsi le candidat privilégié de tous les cuisiniers.

Précisément parce qu’ils sont si maniables, les couteaux fabriqués au Japon ont été subdivisés en une pléiade de catégories. Celles-ci, alors, attribuent une variété de couteau à une tâche spécifique en cuisine. Vous n’utiliserez ainsi plus le même couteau pour tous vos ingrédients, mais à chaque fois le couteau le plus approprié pour chacun d’entre eux.

 

couteau japon


LES COUTEAUX JAPONAIS HYBRIDES 


Avant d’aborder chacune des subdivisions précédemment mentionnées, il convient de préciser que les couteaux japonais se déclinent en premier lieu en deux déclinaisons majeures : les couteaux japonais hybrides et les couteaux japonais traditionnels. La distinction entre les deux tient au fait que les premiers sont à double tranchant et les traditionnels à tranchant unique.

Les couteaux hybrides connaissent alors les variétés suivantes :


Le Gyutou


Aussi appelé « couteau de chef », sa traduction littérale signifie « épée de vache ». Sa lame peut alors être attribuée aussi bien à la découpe de légumes que de viandes. Il s’agit du modèle privilégié par les cuisiniers amateurs.


Les petits couteaux japonais hybrides


Ceux-ci mesurent moins de vingt centimètres et conviennent pour découper des fruits et légumes fins pour éviter de créer des éclaboussures. On l’utilise principalement pour couper les herbes destinées aux assaisonnements.


Le Santoku


De taille moyenne, son nom se traduit par « trois vertus », celles-ci étant propres à la cuisine. Il permet ainsi de hacher et de découper facilement vos ingrédients. Sa lame est plus haute, justement afin que le hachage soit mieux assuré. Il reste néanmoins très léger compte tenu de sa taille.


Le Sujihiki


On utilise généralement le Sujihiki, aussi appelé « trancheur » pour sa longue lame afin de découper des viandes rôties en de très fines portions. Même le poisson, viande fragile, peut être découpée facilement à l’aide de ce couteau.
Il va de soi qu’au Japon, ce couteau a été principalement utilisé pour la confection de sushis et sashimis.


Le Nakiri


Si vous souhaitez acquérir un couteau à légumes, le modèle Nakiri est fait pour vous. Avec une lame carrée ressemblant à un couteau de boucher, vous pourrez ainsi trancher facilement les légumes comptant parmi les plus coriaces. On s’en sert aussi pour couper des légumes en bâtons uniformes pour certaines confections culinaires.


Le Honesuki


Tout le monde s’est un jour éprouvé au découpage d’une volaille. Le Honesuki, très fin et maniable, a été précisément conçu pour vous permettre de trancher même à travers les carcasses les plus solides. Cela, tout en se voulant assez versatile pour découper habilement les plus petits morceaux ainsi que les jointures.

 

couteau japonais


LES COUTEAUX JAPONAIS TRADITIONNELS 


Les couteaux japonais traditionnels sont affûtés sur un seul tranchant et conçus spécifiquement pour exceller dans une tâche spécifique.


Le Yanagi


Le Yanagi est un couteau à la lame particulièrement longue. Il s’agit d’un des couteaux les plus précis qui puissent exister au monde. Celui-ci, en effet, est utilisé pour découper les chairs délicates de nombreux poissons. Il n’y a par conséquent rien d’étonnant à ce que celui-ci soit utilisé en priorité pour confectionner des sashimis.


Le Usuba


Bien qu’il s’agisse d’un couteau spécialement attribué aux légumes, le Usuba se distingue du Nakiri en ce sens où celui-ci possède une lame plus grande et plus lourde. Ses coupes sont autrement plus précises du fait qu’il s’agisse d’un couteau à lame unique.
Il conviendra ainsi pour les légumes plus longs qu’un Nakiri qui, trop petit pour découper efficacement, ne pourra trancher comme il se doit.


Le Deba


On utilise un Deba pour trancher à travers les os des viandes les plus robustes. Utilisés pour les grosses prises au Japon, il s’attribue aussi très bien pour couper de la viande tel que de l’agneau ou du mouton dont les os sont particulièrement résistants.

 

couteaux japon


LA SELECTION DE COUTEAUX JAPONAIS QUE PROPOSE UGOSHI


Tous ces couteaux et plus encore seront mis à votre disposition auprès de la sélection Ugoshi. Vous retrouverez alors aussi bien des mallettes d’assortiments de couteaux que des créations artisanales de qualité.

Avec des motifs esthétiques élégants, fabriqués pour certains à partir d’aciers plus qualitatifs encore que ceux utilisés au Japon – comme un acier de Damas – les couteaux japonais que vous pourrez vous procurer ici garniront et sublimeront ainsi divinement votre atelier de cuisine.

Toutes les recettes, même les plus difficiles, seront alors à votre portée avec des ustensiles aussi qualitatifs destinés à toutes les découpes qui puissent se concevoir.

couteaux japonais


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Soyez au courant